Remise / Report

Comment faire pour déplacer, remettre, reporter un match?


  1. Lire/connaitre le règlement sportif de notre Fédération... (ci-dessous)

Le match doit être rejouer dans les 60 jours calendrier à compter de la date originale du match.

  1. Consulter le planning des compétitions pour voir quand le terrain est libre.

  2. Trouver une date de substitution avec l'adversaire 4 JOURS AVANT de demander le déplacement du match.

  3. En cas de remise pour raison d'impraticabilité du terrain, trouver une date de remise le plus rapidement possible

  4. Soumettre la demande au secrétaire sportif avec ces informations suivantes:

    • Code du match

    • Date, heure et lieu originale du match

    • Date, heure et lieu proposée du match

  5. Un demande sera introduite à la Fédé

  6. Confirmation et modification dans l'app après accord de toutes les parties

Ce que dit le règlement...

Article 8 – Gestion des rencontres

(...)

b. Modification de date et heure

Les Clubs qui souhaitent voir apporter une modification de date ou d’heure à la programmation doivent d'abord obtenir par courriel l'accord de l'adversaire, puis, pour obtenir l’approbation de la LFH, présenter la modification au Directeur Général au minimum quatre (4) jours calendrier avant la nouvelle date de la rencontre. La nouvelle date doit être dans les 60 jours calendrier suivant la date initiale (tout en respectant le prescrit du point a). Le délai de soixante (60) jours ne court pas du 15 décembre au 31 janvier. Pour les rencontres de barrage en rencontre unique ou en poule finale, la nouvelle date doit être antérieure à la date initiale, sauf circonstance exceptionnelle à apprécier par le Directeur Général. Pour les rencontre de barrage en aller-retour, la nouvelle date doit être antérieure à la date du match retour, sauf circonstance exceptionnelle à apprécier par le Directeur Général.

c. Remise partielle

Lorsqu’une équipe compte une rencontre de retard suite à une remise partielle, celle-ci est dans l’obligation de jouer la rencontre remise au plus tard le soixantième (60ème) jour calendrier qui suit celui auquel la rencontre avait été initialement prévue, et ce sans préjudice de l'application de point a, sauf circonstance exceptionnelle à apprécier par le Directeur Général. En cas de non-respect du présent alinéa, les équipes seront sanctionnées d'un forfait réciproque. En cas de nouvelle remise partielle d’un match préalablement remis, la nouvelle date devra être fixée dans les trente (30) jours calendrier suivant cette nouvelle remise, et ce sans préjudice de l'application de point a, sauf circonstance exceptionnelle à apprécier par le Directeur Général. A défaut d’accord entre les deux Clubs concernant la nouvelle date, ils demanderont, au plus tard 15 jours calendrier après la date de la rencontre initiale, au Directeur Général de fixer d’autorité la nouvelle date pour la rencontre. Le Directeur Général notifiera la date et l’heure du match au plus tard quatre (4) jours calendrier avant la nouvelle date. En cas de remise lors de la dernière journée ce délai est ramené à quatre (4) jours calendrier sauf circonstance exceptionnelle à apprécier par le Directeur Général. Si le match n’est pas rejoué dans le délai imparti, les deux Clubs seront sanctionnés d’un forfait réciproque. Ce délai de 60 jours ne courent pas entre le 15 décembre et le 31 janvier.


Article 9 - Rencontre arrêtée ou remise

a. Rencontre arrêtée

Toute rencontre arrêtée, quelle qu’en soit la raison, doit être signalée à la LFH dans les cinq (5) jours calendrier suivant la rencontre en signalant le temps restant à jouer et le score au moment de l’arrêt de la rencontre. En tout état de cause, le Rapport Officiel doit être complété. Le Directeur Général prendra la décision de l’octroi des points ou de la reprise de la rencontre avec le résultat atteint au moment de l’arrêt et avec les mêmes Joueurs. Un recours éventuel contre cette décision par l’une des parties pourra être introduit devant les Comités Juridictionnels en respectant les prescrits des articles du ROI. En cas de reprise de la rencontre, il restera à disputer le temps exact qui restait à courir lorsque la rencontre initiale a été arrêtée. Le Rapport Officiel restera identique. Il ne pourra être modifié qu’en ce qui concerne les Officiels. Si l’arrêt du match n’a été signalé à la LFH par aucune des équipes dans le délai prévu au paragraphe 1, le match sera sanctionné d’un forfait réciproque. Les délais pour rejouer la rencontre sont ceux établis par l’article 8.c. b. Rencontre remise Pour cause d’impraticabilité de terrain 1. Remise générale : seul le Directeur Général ou une personne déléguée par celui-ci peut décréter une remise générale. En cas de remise générale, une nouvelle date sera fixée par la LFH pour jouer les rencontres remises de cette journée de championnat. Pour les matchs d’une autre journée, déplacés à cette date faisant l’objet d’une remise générale, les Clubs devront se mettre d’accord pour jouer la rencontre dans les délais prévus à l’article

b. Remise partielle

la décision peut être prise, sous sa propre responsabilité, par le Secrétaire du Club visité (ou toute personne mandatée par ce Secrétaire), au plus tôt la veille pour les rencontres programmées le lendemain au matin et, le plus tôt possible, afin d’éviter tout déplacement inutile, le jour même pour les rencontres programmées à partir de midi. La décision de remise pour cause d’impraticabilité du terrain peut également être prise par les arbitres de la rencontre en application de l’article 22 du présent règlement. Le Directeur Général se réserve le droit de déléguer un de ses représentants pour vérifier le bien-fondé de la décision. En cas de remise, le Secrétaire doit en aviser le Club adverse et les Arbitres désignés, aussitôt la décision prise. En tout état de cause, un Rapport Officiel doit être rédigé. Toute remise partielle non justifiée est passible d’une sanction par le Comité juridictionnel compétent. Pour une autre raison Seul l’Organe d’Administration peut décréter ce type de remise.